Lettre Ouverte aux Candidats aux Elections Legislatives 2017

Lettre Ouverte aux Candidats aux Elections Legislatives 2017

0 464

Lettre Ouverte aux candidats aux élections législatives 2017 dans les départements de la Somme, de l’Aisne et de l’Oise.

            Mesdames et Messieurs,

En tant que membres de la première organisation représentative des étudiants du territoire picard et organisation de jeunesse, nous, associatifs étudiants, avons à cœur la défense des intérêts matériels et moraux de nos pairs.

Au quotidien nous nous engageons par diverses actions pour démocratiser l’accès à l’Enseignement Supérieur mais aussi à la santé, à la culture et à la mobilité qui sont, encore aujourd’hui, des freins à l’émancipation des jeunes de notre territoire.

Conscients de la responsabilité sociétale qui est la nôtre, nous mettons en œuvre quotidiennement de nombreuses actions pour contribuer à rendre le monde plus solidaire, plus ouvert, plus inclusif, plus juste. Chaque jour, nous militons pour encourager les jeunes à se réapproprier le fait politique trop souvent laissé à l’abandon.

Aujourd’hui, s’il est clair que la politique a une image ternie par sa distance et son fonctionnement archaïque ne la rendant que trop souvent synonyme d’un «  monde à part », les jeunes sont aussi conscients qu’elle est l’essence même de la démocratie et de la vie de la cité.

Là ou l’on aurait tendance à penser les jeunes désengagés, ils sont au contraire de plus en plus nombreux à s’investir au travers d’un engagement bénévole, civique, citoyen. Les jeunes aspirent à de nouveaux outils démocratiques où leur volonté, au-delà d’être écoutée, parfois entendue, serait au final, véritablement prise en compte.

La Jeunesse attend, Mesdames et Messieurs les candidats, de pouvoir s’impliquer au quotidien dans l’élaboration des politiques publiques, dans l’action et l’animation des territoires.

Demain, vous, serez peut-être de ceux qui pouront agir.

Que ferez vous pour améliorer les conditions de vie des jeunesses de votre territoire ?
Quel avenir pour l’accès à la formation et la protection sociale des jeunes de notre pays ?
Quelle action pour permettre à tous ces jeunes qui n’y croient plus de retrouver confiance en la politique et en ses représentants ?

Mesdames et Messieurs les candidats, gardez à l’esprit que la jeunesse est, au-delà de l’avenir de notre pays, une partie intégrante de son présent et qu’elle ne demande qu’une seule chose : Le pouvoir d’agir.

   Alexis Her
Président de la FAEP

Retrouvez leurs réponses >> ICI <<