Blog Page 25

364

Aujourd’hui la FAEP étais présente aux côtés de l’association des étudiants en STAPS de Cuffies pour la 1ère JAE de Soisson !
Une belle occasion de rencontrer les étudiants de notre territoire autour de jeux traditionnels picards, d’une Kolor Fun Run puis d’un très beau concert pour finir la journée.

512

C’était en Décembre dernier que le Gouvernement annonçait par décret l’harmonisation des Bourses aux Formations Sanitaires des territoires en alignant leur montant sur ceux des Bourses sur Critères Sociaux, répondant ainsi à une inquiétude majeure des étudiants des formations sanitaires concernées de Picardie dans l’incertitude jusqu’alors sur l’avenir des montants accordés dans une région fusionnée.

C’est dans cet état de fait que la FAEP à alors demandé à ce que la gestion administrative des bourses de toutes les Formations Sanitaires et Sociales actuellement gérée par la Région Hauts-de- France soit transférée de manière pleine et entière aux CROUS du territoire.

Cependant, la FAEP apprend aujourd’hui le désengagement de la région sur une mesure qui permettrait enfin de tendre vers un accès égalitaire aux droits pour l’ensemble des étudiant.e.s sans discrimination sur le simple principe du cursus suivi.

La FAEP condamne fermement cette décision qui va à l’encontre de l’intérêt des étudiant.e.s. Cette opposition ferme de la région revient à refuser une mesure de justice sociale majeure qui permettrait de simplifier les démarches administratives, et d’offrir une meilleure visibilité aux aides sociales disponibles pour ces filières.

C’est par cette attitude que les étudiant.e.s en filières sanitaires et sociales continueront à être lésé.e.s par ce manque de considération alors qu’ils.elles représentent une grand part du paysage étudiant sur le territoire Picard.

Malgré cette décision la FAEP et ses élus continueront d’avancer sur cette question afin de ne pas laisser les étudiants en formations sanitaires et sociales en marge du système social étudiant.

1852

Aujourd’hui, la FAEP obtient une grande victoire pour les étudiant.e.s du campus d’Amiens !

L’Université Picardie Jules Verne qui devait initialement investir la Citadelle d’Amiens pour Janvier 2017 a vu sa migration décalée pour la rentrée 2018. Ce sont quelques milliers d’étudiant.e.s qui ont évité ce préjudice qui aurait pu leur « couter » leur année.

Après plusieurs discussions entre la FAEP,  l’Université et le chef de file : Amiens Métropole ; s’était alors posée la question d’un déménagement en Janvier 2018. Une proposition émise par Amiens Métropole qui, selon leur constat, pouvait livrer le lieu pour le début d’année 2018.

C’est à ce moment que la FAEP s’était fermement positionnée contre cette proposition qui allait à l’encontre de l’intérêt des étudiant.e.s. Une telle date aurait impliqué un déplacement de 4000 étudiant.e.s en cours d’année ce qui aurait demandé une coordination intenable, des dates d’examens avancées qui auraient porté préjudice aux étudiant.e.s du campus et qui auraient aussi entrainé de nouvelles dépenses pour les étudiant.e.s (transport, changement de logement).

C’est par l’appui de la FAEP que l’Université s’est alors accordée avec Amiens Métropole à décider le déménagement vers la Citadelle pour la rentrée 2018, permettant ainsi aux étudiant.e.s de pouvoir aborder ce nouveau bâtiment en toute sérénité.

SUIVEZ-NOUS